DISTRIBUÉ PAR

- CARACTERISTIQUES BIOLOGIQUES -

La membrane amniotique  ou amnios comprend un épithélium de cellules cuboides , une membrane basale très semblable à celle de la conjonctive et une matrice stromale complètement avasculaire, très riche en collagène et mucopolysaccharides mais contenant très peu de cellules, principalement des fibroblastes et quelques macrophages. Ce dernier fait signifie que l'amnios a une faible antigénicité et la réponse immunitaire contre le greffon, si elle se produit, est certainement très légère et incomplète.

Les mécanismes d'action de la greffe de membrane amniotique s’expliquent histologiquement par:

 

  • un épithélium amniotique qui fournit un grand nombre de facteurs de croissance.
  • une membrane basale qui facilite la migration des cellules épithéliales, renforce l'adhérence des cellules basales, favorise la différenciation de l'épithélium et empêche l'apoptose, en plus d'être un substrat idéal pour la croissance des cellules souches épithéliales en conservant leur comportement clonal.
  • une matrice de stroma contenant des protéines anti-inflammatoires, anti-angiogéniques, des inhibiteurs des protéases et un composant supprimant la signalisation par le TGF-β, ainsi que la prolifération et la différenciation des myofibroblastes. En outre, un effet antimicrobien a également été prouvé in vivo contre un large spectre de bactéries.

Nous pouvons résumer toutes ces propriétés biologiques de la membrane amniotique en un certain nombre d'effets cliniques:

  • Facilite épithélialisation, en respectant le phénotype épithélial normal.
  • Réduit l'inflammation et la néovascularisation de la cornée.
  • Diminue la cicatrice résiduelle qui suit à la régénération tissulaire.

 

AmnioVet® s’adapte bien à la surface du défaut (avec suture ou colle), et agit comme un activateur de la cicatrisation des plaies grâce à ses concentrations élevées de cytokines et de facteurs de croissance. Les cellules hôtes peuvent facilement interagir avec les facteurs bioactifs d'adhésion cellulaire de la membrane basale,  et servent ainsi de substrat pour la croissance cellulaire. La membrane amniotique est hydrophile et, par nature, absorbe les fluides environnants. Dans le cadre du processus de guérison l’amnios s’incorpore au site cicatriciel. La littérature générale suggère que la membrane amniotique est complètement réabsorbée dans la plaie au bout d’environ 14-21 jours.

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
USAGES CLINIQUES
HISTOIRE

Avis Légal

© Vetbiologicals 2016 · info@vetbiologicals.es